Mairie Le Château
37110 Château Renault

Votre contact

Georges Motteau
Adjoint au maire
02 47 29 56 36
Restaurant non ouvert à d'autres établissements (RIE ou convention)
Les repas sont préparés sur place
Possibilité de préparer des légumes bruts
Le service se fait via un self
Gestion directe
La gestion n'est pas confiée à une association d'usagers
Il s'agit d'une cuisine centrale
Nombre de sites: 

4

Cuisine centrale en liaison chaude
360 repas / jour
50 400 repas / an
2,0% de produits bio introduits
Conseils pour introduire des produits bio en restauration collective: 

Ne pas hésiter à sengager.

Origine du projet
Depuis: 
2014
Élément déclencheur de cette introduction: 

Volonté des élus

Cadre du projet: 

Programme National de l’Alimentation et de la Réduction du Gaspillage Alimentaire en Région Centre.

Initiation en partenariat avec d'autres acteurs: 

Oui, avec SEPANT, GABTO, DIETA.

Premiers produits
Premiers produits bio introduits: 

Il s'agit des yaourts, compotes, flans, petits beurres, fromages, riz.

Évolution constatée depuis l'introduction de produits bio: 
Maintien du volume/nombre des produits biologiques utilisés
Valeur du volume/nombre: 

maintien /2 à 3 composantes bio par mois

Pas de détermination d'un objectif chiffré avec une échéance
Fréquence
Nous proposons: 
Des menus entièrement bio
Des plats entièrement bio
Quelques ingrédients bio
Les produits bio introduits: 

Pain, yaourts, compotes, saucissons, rillettes, fromage blanc, légumes , tomme, céréales , paté, sablés, pommes

Nous avons choisi de passer toute une ligne de produits en bio
Le pain
Les produits bio les plus appréciés par les convives: 

yaourts, fromages, pommes...

Origine des achats
Fournisseurs des produits bio: 
Groupement de producteurs bio (coopératives, associations, etc...)
Nous ne sommes pas passés par un appel d’offres
Nous ne faisons pas partie d’un groupement d’achat
Pas de contractualisation de l’approvisionnement avec les principaux fournisseurs
Système de suivi du montant des achats bio: 
Non
Système de suivi du montant des achats locaux: 
Non
Actions entreprises pour maîtriser le budget: 

Lutte contre le gaspillage, formation du personnel de cuisine.

Année de référence: 
2017
Coûts
L’introduction de produits bio n'a pas généré un surcoût
Prise en charge
Pas d'aide au surcoût
Autres types d’aides: 
Oui
Plus précisément: 

Région Centre et DRAAF et l’Agence Régionale de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) de la région Centre (financement d’animations).

Coût global d’un repas: 
6,00€
Part des achats bio/denrées totales l’année passée: 
25%
Accompagnement
Actions particulières qui ont accompagné l’introduction de produits biologiques: 
Animation des repas, appui pédagogique
Supports de communication (plaquettes d’information, affiches, sets de table…)
Accompagnement à la mise en œuvre, conseil à la rédaction d’appels d’offres…
Formation de cuisiniers et gestionnaires
Autres 

Mise en place d'une commission menus avec des parents, élus, personnel

Réalisées par: 

SEPANT, GABTO, DIETA

Recours aux services d’un diététicien

il s'agit d’un prestataire extérieur

Satisfaction
Niveau de satisfaction aujourd’hui, vis à vis de l’introduction des produits biologiques
Des convives: 
Excellent
Du personnel: 
Excellent
Besoins
Besoins particuliers: 
Recherche de fournisseurs
Recherche de produits bio particuliers
Plus précisément: 

- Recherche de fournisseurs bio et locaux
- Recherche de fruits et légumes bio
rouver des fournisseurs locaux

Les erreurs à ne pas commettre: 
Ne pas accompagner le passage au bio avec des actions de réduction du gaspillage et avec des actions d'information vers les familles et d'éducation des enfants au goût et à l'alimentation de qualité.
Autres actions entreprises dans l'établissement en matière de développement durable: 

Le projet inclus la réduction du gaspillage alimentaire avec le tri et le pesage des déchets

Le recyclage des emballages est assuré par les services de la communauté de communes, le compostage des déchets végétaux est en réflexion.

Autres projets de développement des filières bio mis en œuvre sur le territoire : 

Oui, le collège situé dans la commune

Évolutions envisagées pour l'année ou les deux années à venir: 

Nous avons engagé l'installation de maraichage bio sur un terrain communal, jardin de la Mairie pour l'approvisionnement du restaurant scolaire, l'objectif est de fournie 70% des besoins en légumes, 2019 est la première année de production