Les repas sont préparés sur place
Possibilité de préparer des légumes bruts
Gestion directe
Il s'agit d'une cuisine centrale
Nombre de sites: 

19

Cuisine centrale en liaison chaude
2 200 repas / jour
341 000 repas / an
22,5% de produits bio introduits
dont 25,0% de produits locaux (Région et départements limitrophes)
Conseils pour introduire des produits bio en restauration collective: 

Il faut y aller pas à pas.

Origine du projet
Depuis: 
2001
Élément déclencheur de cette introduction: 

Fruits et légumes, yaourt

Cadre du projet: 

Projet politique de l'équipe municipale

Initiation en partenariat avec d'autres acteurs: 

Oui, avec 1 + bio

Premiers produits
Premiers produits bio introduits: 

Ce sont les fruits et légumes, yaourt

Évolution constatée depuis l'introduction de produits bio: 
Augmentation du volume/nombre des produits biologiques utilisés
Détermination d'un objectif chiffré avec une échéance

2017 : 50% 2020: 90%

Fréquence
Nous proposons: 
Des plats entièrement bio
Quelques ingrédients bio
Nous n'avons pas choisi de passer toute une ligne de produits en bio
Les produits bio les plus appréciés par les convives: 

Ils sont tous appréciés

Origine des achats
Fournisseurs des produits bio: 
Groupement de producteurs bio (coopératives, associations, etc...)
Distributeurs généralistes
Nous sommes passés par un appel d’offres
Adaptation des critères pour favoriser un approvisionnement bio et local: 

Proximité

Nous ne faisons pas partie d’un groupement d’achat
Contractualisation de l’approvisionnement avec les principaux fournisseurs
Durée: 
1 an
Système de suivi du montant des achats bio: 
Oui
Comment ? (relevés de facture, compta analytique, etc.): 

Compta analytique

Système de suivi du montant des achats locaux: 
Oui
Les critères pour le local: 

Par rapport à Bègles Gironde Aquitaine France UE Monde

Actions entreprises pour maîtriser le budget: 

Rationalisation, lutte contre le gaspillage, formation.

Coûts
L’introduction de produits bio a généré un surcoût
Éstimé à: 
10% environ
Évolution du surcoût depuis le début de l'introduction: 
diminution
Prise en charge
Pas d'aide au surcoût
Autres types d’aides: 
Non
Coût global d’un repas: 
4,81€
Coût matière: 
2,15€
Les denrées représentent
45%
du coût du repas
Montant total des achats des denrées totales l’année passée: 
740000€
Montant total des achats bio réalisés l’année passée: 
166000€
Part des achats bio/denrées totales l’année passée: 
23%
Accompagnement
Actions particulières qui ont accompagné l’introduction de produits biologiques: 
Supports de communication (plaquettes d’information, affiches, sets de table…)
Réalisées par: 

Interne

Recours aux services d’un diététicien

il s'agit d’une personne en interne

Satisfaction
Niveau de satisfaction aujourd’hui, vis à vis de l’introduction des produits biologiques
Des convives: 
Excellent
Du personnel: 
Bon
Autres actions entreprises dans l'établissement en matière de développement durable: 

Gestion des déchets Mise en place de repas alternatifs

Autres projets de développement des filières bio mis en œuvre sur le territoire : 

Dossier suivi par ARBIO

Évolutions envisagées pour l'année ou les deux années à venir: 

Augmentation significative.